Lamartinien, Lamartinienne….

Lamartinien , Lamartinienne…

Il se dit dans les parages,

qu’il faudrait que l’on déracine,

les beaux arbres de la rue Lamartine.

Ce serait bien dommage !

Qu’il neige, qu’il vente ou qu’il bruine,

on apprécie bien leur ramage.

Nonchalamment on déambule,

insensible aux embruns et à la canicule,

bien heureux sous leur feuillage.

Que pour des économies de taille,

on ne veuille plus élaguer les branchages.

Que pour quelques fils électriques,

on remplace ces valeureux,

par des arbrisseaux chétifs et peureux,

peu capables d’abriter les oiseaux.

Que pour des réfections de canalisations,

on déracine et on découpe en petite section,

il y a là place à beaucoup de questions !

Halte là tronçonneuse macabre,

tu ne couperas pas mon arbre !

Halte là bucherons,

vous ne couperez pas nos troncs !

Viroflaysien, écoutez ce vers Lamartinien:

« La nature est là qui t’invite et qui t’aime »*

« Aux arbres citoyens ! »**

***

 

 

Alphonse de Lamartine – Poète romantique du XIXéme siècle

La citation complète est la suivante:

« La nature est là qui t’invite et qui t’aime

plonge toi en son sein qu’elle  t’ouvre toujours ».

** Chanson de Yannick Noah

You are currently viewing Lamartinien, Lamartinienne….

La publication a un commentaire

  1. Marc Mollaret

    Peut-être :
    Le moyen le plus sûr pour protéger un arbre est de l’inscrire en tant qu’Espace Boisé Classé (EBC) dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Dans ce cas, l’arbre ne peut pas être abattu sans autorisation.

Laisser un commentaire